bannière

Bienvenue sur Annuaire Motorsport

Maxi F1 Communauté de discussion autour de la Formule 1.

les minardistes Portail francophone consacré à l'écurie Minardi en ligne depuis 2004.

AutoSport Network Actualités des sports mécaniques un peu différent, des disciplines moins en vue.

AK3G Equipe de karting dans la région d'Angers, ouverte à tous, Championnat SWS, Championnat interne.

Auto Passion Blog pour les passionnés d'automobile.

Free Motorsports TV Regardez des courses mécaniques gratuitement et légalement.

Voiture Valk Actualités de l'automobile.

Alexandre Verdier Pilote de course automobile.

Association Shark Motorsport Association de course automobile.


Infos


Les trois principales raisons pour la résiliation d’une assurance auto par un assureur

accident voiture

Une assurance auto résiliation peut avoir lieu à cause de plusieurs motifs soit par l’assuré ou par l’assureur. Afin de contourner l’annulation de votre contrat assurance auto, vous devez obligatoirement avoir une idée sur les raisons pouvant engendrer la rupture du contrat. Pour cela, il suffit de lire notre article.

Non paiement de cotisations :

En effet, ne pas payer vos cotisations est une raison suffisante pour avoir un contrat résilié. C’est en même temps logique, vous ne pouvez pas bénéficier d’un service si vous ne le payez pas. Quoique des fois, vous n’êtes que partiellement responsable, l’assureur ne prend même pas la peine d’investiguer sur les motifs derrière un défaut de paiement. Ne recevant pas le montant dû après les délais prévus, il procède à l’annulation de votre police d’assurance auto.

Suite à un changement de situation  :

votre assurance auto ne peut plus vous prendre en charge en raison de l’incompatibilité de vos garanties avec vos nouveaux besoins ou encore à cause de votre nouveau profil qui ne correspond plus aux critères préétablis par votre assureur. Il faut savoir que, des fois, cette résiliation ne dépend pas en premier lieu de l’assuré et reste au contrôle de l’assureur.

A la suite d’une évolution de risque dont vous avez dissimulé l’existence   :

Il peut arriver que remarquant un changement de risque, vous avez omis (volontairement ou involontairement) d’informer votre assureur. On appelle changement de risque tout changement de risque qui influence votre admissibilité au contrat d’assurance que vous avez souscrit à la base. Dans le cas où votre assureur découvre cette modification de risque, il est en droit de procéder à la résiliation du contrat. Il est donc, conseillé de déclarer toute évolution de risque pour avoir au moins la possibilité de négociation avec votre assureur.

A quoi s’attendre après une résiliation d’assurance ?

En effet, après une résiliation d’assurance, il serait judicieux de se préparer aux conséquences qui s’en suivent. Dans un premier temps, vous perdez votre assurance et restez donc sans couverture pendant un certain temps avant de souscrire à un nouveau contrat. Ceci aura des répercussions sur votre hypothèque vu, qu’en principe, l’assurance se trouve être une condition de financement ainsi que sur votre capacité de rouler avec votre véhicule (L’assurance étant obligatoire pour prendre le volant). Ensuite, la recherche d'un nouvel assureur peut s’avérer plus compliquée. Après avoir cumulé plusieurs refus de la part des compagnies d’assurance classiques, vous finirez par s’orienter vers un assureur spécialisé pour conducteurs à risques ce qui peut vous couter plus cher que ce que vous avez pris l’habitude de payer.

Nous vous conseillons, donc, d’éviter cette situation et préserver votre couverture en renseignant avec exactitude et précision vos déclarations à la souscription ainsi qu’au renouvellement, en payant vos cotisations à temps tout en vérifiant que le règlement à bien été effectué et en avisant votre assureur le plus tôt possible de tout changement de situation pouvant affecter le risque déclaré préalablement. Surtout n’hésitez pas à faire part à votre assureur de toute question concernant votre couverture ainsi que votre capacité de la modifier.


Quelques astuces à retenir pour nettoyer l’habitacle d’une voiture

habitacle automobile

Le nettoyage de l’habitacle d’une voiture est simple, mais nécessite une méthode pour obtenir un bon résultat. Il convient ici de donner quelques astuces efficaces pour faciliter le nettoyage de l’intérieur de votre véhicule. En ce qui concerne les moquettes qui tapissent le plancher de la voiture, il est préférable de mettre un tapis de sol au-dessus afin de les protéger des salissures provenant des pieds des voyageurs. Lors du nettoyage, vous pouvez enlever ce tapis pour rapproprier vos moquettes en les désodorisant avec du bicarbonate de soude.

Celui-ci est disponible dans les grandes surfaces et peut-être même chez un concessionnaire ou un mandataire qui vendent des accessoires et produits pour voiture. Vous allez répartir uniformément ce produit, laissez agir pendant 15 minutes ou plus si les odeurs persistent. Par la suite, passez un coup d’aspirateur sur ces moquettes, sur les sièges, mais également entre les sièges, dans le coffre ainsi qu’autour du levier de vitesse. Pour enlever profondément les taches et les odeurs, un aspirateur à injection/extraction est préférable.

Enlever les taches sur les sièges de la voiture

Plusieurs sont les causes des salissures sur vos sièges de voiture. Les enfants qui grignotent dans l’habitacle, les animaux domestiques qui se promènent souvent avec vous et les petites maladresses quotidiennes peuvent provoquer rapidement des taches sur les tissus de vos sièges. Si vous souhaitez supprimer les traces de stylo, de feutre, de rouges à lèvres ou encore de chewing-gum, vous pouvez utiliser de l’alcool ménager ou un simple produit détachant destiné au tissu. Il ne faut pas surtout négliger le rinçage pour éviter les auréoles. Au cas où la tache résisterait, utilisez un chiffon imbibé d’eau oxygénée ou ammoniaquée à 28%.

S’il y a des poils d’animaux, il est possible de les enlever facilement en vous munissant d’une paire de gants en caoutchouc ou de gants de toilette humide. Vous allez faire de petits cercles sur la surface à nettoyer afin de recueillir tous les poils qui gênent. S’il s’agit de sièges en cuir, vous devez éviter de les nettoyer avec de l’eau. Pensez à n’utiliser que des produits propres aux cuirs. Si vos sièges, votre volant et votre pommeau de vitesse sont très sales, procédez au lavage à la savonnette et au chiffon microfibre. Utilisez de l’huile de bœuf et du lait de toilette pour bébé à la cire de laine pour redonner leur éclat comme à leur sortie de chez le concessionnaire ou le mandataire auto.

Rapproprier le tableau de bord et les surfaces plastifiées

Lorsque vous nettoyez l’habitacle de votre voiture, il ne faut pas négliger les surfaces plastifiées et le tableau de bord. Vous devez également rapproprier l’intérieur des portières. Ces dernières sont souvent les zones les plus sales surtout en bas, à cause des montées et descentes constantes. Pour les nettoyer et rendre leur état neuf comme à la sortie d’un concessionnaire ou un mandataire auto, une éponge et de l’eau savonneuse sont indispensables. Après avoir lavé doucement les surfaces, rincez le tout avec une autre éponge sans produit et bien essorée, puis sécher avec une peau de chamois. Pour le tableau de bord, vous devez utiliser un chiffon en microfibres humide pour enlever les poussières, pareillement pour le coin entre la planche et le pare-brise.


Assurance auto : quels sont les risques d’un non-paiement de prime ?

Non-paiement de l’assurance et délais légaux

L’article L.113-3 du Codes des assurances prévu pour les cas de résiliations transcrits la démarche de résiliation préétablie. En effet, chaque assuré est tenu de respecter un délai de 10 jours après la date d’échéance pour payer sa prime d’assurance. Passé ce délai, votre assureur vous envoie une mise en demeure par lettre recommandée pour régulariser votre situation sous 30 jours. A l’expiration de ce délai, vous disposez de 10 jours supplémentaires, durant lesquelles vos garanties sont suspendues, pour régler la somme exigée. Votre contrat sera, ensuite, résilié pour impayé bien que le montant de la prime impayée reste à votre charge. Dans le cas où vous vous décidiez de régler votre prime où à la suite d’un accord, vos garanties reprennent effet le lendemain.

Prime fractionnée, les effets du non-paiement demeurent

Sachez que le défaut de règlement d’une seule échéance, bien qu’elle ne constitue qu’une partie de la prime, a les mêmes conséquences que celles de toute une prime annuelle non payée. Dans le cas d’une résiliation pour non paiement, la somme exigée par votre assureur est équivalente à la prime annuelle dont l’assureur soustrait le montant des cotisations déjà versée durant la période en cours.

Si votre incapacité de payer votre prime est suite à des difficultés financières dues au paiement de prime au prix exorbitant, nous vous recommandons régler la somme exigée par votre assureur actuel et chercher une nouvelle assurance au prix plus intéressant.

Est-il facile de souscrire un nouveau contrat après résiliation pour non paiement ?

Toute résiliation pour non paiement est inscrite sur le fichier de l’AGIRA que tout assureur peut consulter. Ceci-dit, lors de la souscription, vous ne pouvez pas cacher votre situation de résiliation, un détail qui ne joue pas en votre faveur et repousse l’assureur potentiel vous jugeant comme profil à risque. Ce dernier s’il ne refuse pas votre souscription, vous appliquera une majoration de prime.

Vous restez fiché à l’AGIRA tant que vous n’avez pas régularisé votre situation avec votre ancien assureur, étant donné que ce dernier peut vous appliquer les intérêts légaux de retard.

Suite à une résiliation, il ne faut surtout pas trop attendre et de souscrire à une nouvelle assurance après un mois maximum de l’annulation du contrat afin de ne pas voir les tarifs proposés montés en flèche.

Comment souscrire un nouveau contrat auto ?

La meilleure solution qui vous reste serait de recourir à une compagnie d’assurance auto spécialisée pour conducteurs à risques. Bien que les tarifs proposés soient relativement élevés, les formules qu’elle pourra vous présenter sont adaptées à votre situation.

N’oubliez surtout pas de comparer les offres avant toute souscription pour de meilleures économies.


Acheter un véhicule neuf chez un mandataire, quels sont les avantages ?

Si vous souhaitez acheter un véhicule neuf, vous avez l’opportunité de passer par un mandataire automobile. Cette démarche présente de multiples avantages liés à vos dépenses, mais également aux questions pratiques. Parmi eux, un large choix de marque et de configuration est proposé chez un mandataire auto. Si les concessionnaires sont des vendeurs agissant comme représentant de marques, les mandataires sont des distributeurs d’un grand nombre de marques et modèles. On y trouve souvent de grandes marques de voiture, à l’instar de Renault, Peugeot, Volkswagen, Citroën, Mazda, Fiat et bien plus encore. Ainsi, si vous comptez acquérir un ludospace, par exemple, vous aurez la possibilité d’opter pour une Citroën Berlingo, une Dacia Dokker, une Mercedes-Benz Citan, une Opel Combo Tour, une Renault Kangoo ou encore une Peugeot Partner. Par ailleurs, l’intérêt d’un achat chez un mandataire réside dans le fait que vous pouvez définir la configuration de la voiture neuve adaptée à vos besoins. Même si de nombreuses offres de véhicules anciens modèles sont disponibles sur les sites de vente en ligne des mandataires avec des prix généralement moins chers, vous pouvez commander un modèle dernier cri répondant à vos attentes.

Jouir des mêmes garanties et services que chez les concessionnaires

Quand on achète un véhicule neuf chez un mandataire auto, on bénéficie d’un prix incontestablement moins cher. Certains acheteurs pourraient alors hésiter en imaginant les garanties et les services après-vente offerts par ce courtier. Ne vous inquiétez pas, car une voiture achetée via ce vendeur professionnel bénéficie de la même durée de garantie-constructeur et des mêmes services d’entretien que celle cédée par un concessionnaire de marque. Toutefois, il faut être vigilant pour le choix du mandataire à qui vous allez confier la transaction. Optez plutôt pour celui qui est installé depuis des années, car la longévité de l’établissement constitue un gage important. Il est aussi indispensable de demander des renseignements dans votre entourage concernant les services proposés par un mandataire, surtout sur les éventuels frais supplémentaires correspondants à votre devis.

Bénéficier d’une réduction tarifaire significative

Acheter une voiture chez un mandataire auto est économiquement plus avantageux que chez un constructeur direct ou un concessionnaire. Il vous est, en effet, possible de bénéficier des remises pouvant atteindre jusqu’à 40%. À titre d’information, les modèles proposés par les mandataires auto sont bien des véhicules neufs et non des modèles d’exposition. Vous demanderiez peut-être pourquoi ce prix moins cher ? C’est grâce au système de transaction existant entre mandataire et constructeur. Il résulte, en fait, de la considération du volume de la vente. L’un profite de grandes remises dues à la quantité importante de voitures commandées tandis que l’autre a une opportunité d’écouler plus rapidement ses produits. Dans ce cas, on ne peut pas dire qu’il y a une concurrence entre ces deux opérateurs à l’égard des clients finaux.


Le crédit auto, est-ce une nécessité ?

Le crédit auto peut être favorable pour l’achat d’un véhicule. Ceci vous permet d’avoir le montant nécessaire pour obtenir le modèle dont vous avez rêvé depuis toujours.

Changer ou acheter un véhicule au gré de vos envies

Il s’avère toujours compliquer de procéder à l’achat d’un nouveau véhicule surtout lorsqu’on a de difficultés au niveau financier. Heureusement, grâce à l’intervention d’un mandataire automobile, le futur acheteur aura le privilège d’opter pour un crédit auto. Pour ce faire et pour être sûr de son choix, il peut effectuer une simulation de prêt en ligne concernant l’achat d’une voiture. Avant cela, il est conseillé de choisir le modèle qui le convient réellement. Afin de ne pas regretter, les critères de cette sélection concernent en premier lieu vos besoins, ensuite votre façon de conduire, vos goûts et enfin votre capacité de remboursement. Avant de s’engager, il est important de prendre en compte tous ces points. À l’évidence, un crédit auto vous offre l’opportunité d’avoir une voiture, même si vous ne possédiez pas d’énormes économies. Bref, cette formule présente une excellente alternative pour tous ceux qui souhaitent s’offrir la voiture de leur rêve.

Choisir le crédit auto adapté à son profil

Le choix d’un crédit auto peut varier en fonction de vos besoins. En tant que prêt à la consommation dit « affecté », celui-ci est entièrement dédié au financement d’une nouvelle voiture. Ainsi, il peut faire l’objet d’un crédit pour l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion. Quant au rôle de l’organisme de prêt ou de l’établissement bancaire, celui-ci met à la disposition de l’emprunteur la somme nécessaire à l’achat de la voiture. En cas d’hésitation, votre mandataire automobile reste disponible pour comparer les offres de prêt répondant à vos attentes. Cette alternative vous aide à connaître réellement votre budget par rapport à votre capacité d’emprunt. Pour cela, vous pouvez à tout moment faire une simulation de prêt pour l’achat d’un véhicule. Pour information, si la vente n’a pas abouti, le crédit est annulé.

Comment fonctionne la simulation de crédit auto ?

La recherche d’une nouvelle voiture requiert certaines conditions, en particulier au niveau du prêt auprès de la banque. Pour cela, il est indispensable de connaître à l’avance les conditions d’emprunt afin d’éviter des désagréments. En effectuant une simulation de crédit auto, vous serez en mesure de savoir le taux de votre emprunt et la somme finale qu’on peut obtenir à la signature du contrat. Il est à noter que, comme tout autre crédit à la consommation, le taux d’emprunt d’un crédit auto est très intéressant. Par exemple, avec une somme de plus de 5 000 €, le taux est autour de 2%. La majorité des crédits attractifs concernent en général les emprunts dont le délai de remboursement s’étale sur une durée de moins de quatre ans. Afin de mieux comprendre le montant des mensualités, votre mandataire automobile peut vous expliquer chaque détail de votre simulation crédit auto.